Antonius Driessens, artiste éco-responsable

Antonius DriessensAntonius Driessens a fait des études de design à la prestigieuse Design Academy Eindhoven et à l'école des beaux Arts d'Utrecht. Embauché dès sa sortie par une agence de communication il découvre l'univers numérique et en fait son métier consacrant tout son temps libre à la création artistique. Un jour l'envie de créer, de partager les créations, de vivre de sa passion initiale devient plus fort que tout et il décide de se lancer dans l'aventure d'une vie d'artiste.

En choisissant le bois, il choisit de se rapprocher de la nature, le bois l'inspire, lui parle, il se crée entre la matière et lui une osmose parfaite. En voyant du bois carbonisé il a l'idée de l'associer au bois naturel, au bois flotté l'association des différents tons de gris avec le bois brûlé est une révélation. Il est le premier à créer des tableaux-sculptures en incluant le bois brûlé.

Antonius Driessens innove, il crée le tableau-sculpture en bois brûlé et bois flotté ou bois à l'état brut, il fait partie résolument du courant de l'art contemporain. Les lignes de ses sculptures, les couleurs neutres n'agressent pas son oeil. L'art contemporain éco-responsable est au coeur de ses préoccupations, il y puise ses idées pour inventer son propre mouvement artistique. Il a souhaité mettre la nature au coeur de son art et plus particulièrement le bois qui a son goût a été délaissé dans l'art contemporain au profit de matières moins nobles, moins naturelles. Soucieux de l'environnement le bois qu'il utilise est un bois de récupération qu'il ne fait que recycler. Le bois connait une nouvelle vie, il fait exister la sculpture, la magnifie.

Regardez ces lignes, ces formes, ces tons... On peut s'asseoir devant ses tableaux sculpture et contempler, c'est un art aux vertus reposantes et apaisantes. Pris dans la lumière les sculptures sont encore différentes, elles prennent une autre teinte, le jeu de l'ombre et de la lumière influence l'aspect des reliefs.

L'an 2015 est le début de la collection d'oeuvre murale en bois trompe l'oeil et qui rajoute la notion d'espace aux oeuvres déjà signées par le temps.

Lire plus sur la démarche artistique...


éléments de Biographie

Antonius Driessens 16/02/1972 Wessem, Pays-Bas

école des Beaux Arts d'Utrecht

école de design Eindhoven

Le plaisir de créer

Antonius Driessens est un créateur. Que ce soit imaginer la musique à partir de sons qu'il crée lui même ou à partir d'instruments parfois virtuels ou fabriquer des œuvres d'art à partir du bois qu'il a ramassé, la démarche artistique est la même, le plaisir ressenti tout aussi grand. Après ses études d'art et de musicologie, il est recruté dès sa sortie par une agence comme infographiste. Il va donc créer des univers graphiques divers de préférence ergonomiques et visuellement agréables à l'oeil. Parfois on lui demandera d'intégrer la musique dans ses animations graphiques.

Une famille d'artistes

Sa sœur qui sortait de l'école des beaux arts de Tilburg est voisine de Marcel Wanders à Rotterdam, ils vont devenir amis, Marcel Wanders n'est pas encore le grand designer reconnu mondialement. Lorsqu'il rencontre Antonius, le petit dernier de la famille, Marcel Wanders lui demande de créer un disque pour illustrer un livre édité par Droog Design dans lequel il apparaît parmi d'autres designers. Le CD s'appelle Orange. Antonius Driessens a alors 27 ans, il est en dernière année à l'école des beaux arts d'Utrecht.

La famille Driessens compte deux artistes. Son grand frère Erwin a quitté l'université de biologie pour se consacrer entièrement avec sa compagne Maria Verstappen à l'art contemporain sous le nom « Driessens & Verstappen ». Sa sœur Nicole et son mari Ivo Van den Baar vont créer ensemble l'entreprise « Wandschappen ». Antonius rêve en secret de suivre leur chemin. Depuis l'adolescence il crée de la musique, enfant il dessinait des personnages fantasmagoriques. Il apprend la batterie et joue dans plusieurs groupes à 16 ans.

Premiers concours, premiers prix

En l'an 2000, il participe à un concours de musique et remporte le prix pour la « meilleure production » Il est repéré par Unit, maison de disques américaine qui sortira son premier single de musique électronique industrielle. L'année suivante il quitte les Pays-Bas où il est né pour vivre avec sa compagne française et s'installe en région parisienne. Il sortira deux CD en 2001 « Chemical Elements » avec l'artiste CH District puis sous le nom d'artiste Duuster « Habitat » avec la maison de disques M-Tronic. Parallèlement à ses activités artistiques, il poursuit son parcours professionnel d'infographiste.

Il est contacté par Bastien Roger, étudiant à Supinfocom à Valenciennes. Pour lui, il va créer la musique de sa vidéo puis la musique de son premier film d'animation « Ego ». Ce film recevra le prix de la meilleure musique originale à l'occasion du festival Paris tout Court parrainé par le réalisateur Costa Gavras en 2006. Bastien Roger le présente à l'agence de communication où il est stagiaire. L'agence décide de prendre Antonius Driessens comme compositeur. Il travaillera sur plusieurs vidéos pour des produits de marque de luxe.

Retour à la création matérielle et premier prix de sculpture en 2012

Les années passent et c'est le chômage en 2010 qui le ramène à la création. Depuis longtemps il voue une passion pour le bois brûlé et veut l'utiliser dans l'art. Antonius s'évade en se promenant le long des plages du midi où il a déménagé. Il ramasse du bois flotté, récupère des planches sur les chantiers, des brindilles dans les bois et commence à imaginer ce qu'il va pouvoir créer avec cette matière qu'il juge noble et belle. Le bois s'impose à lui comme une évidence, peut être parce qu'on le travaille dans l'entreprise familiale depuis 1796.

Il aime particulièrement le bois qui a vécu, vieilli au soleil, grisé, sculpté par l'eau de mer et l'eau de pluie. Ce bois possède une âme, il lui réinvente un autre destin. Le bois brûlé a un aspect qui lui plaît comme si le bois était revêtu d'écailles lorsqu'il est soumis au feu. Il s'est tourné vers le bois parce que c'est un matériau vivant, naturel. Recycler, protéger la nature, ne pas utiliser de produits nocifs, avoir une démarche écologique est essentiel pour lui. Il aime créer avec le bois autant que photographier l'écorce des arbres.

La nature l'inspire. Il participe à son premier concours et reçoit son premier prix en 2012 en octobre pour l'oeuvre « fragile », la même année en août, il présente pour la première fois ses oeuvres au salon de l'art contemporain à l'Isle sur la Sorgue et vend ses premières œuvres. Les visiteurs sont conquis, intrigués, ils lui posent des questions. La plupart a du mal à croire qu'il s'agit de bois brûlé alors ils s'approchent plus près des œuvres. L'artiste est dans son élément il est à l'aise pour échanger sur ce qu'il fait, il y prend un réel plaisir.Antonius Driessens décide alors de faire le pari de vivre de son art.Reconnu par ses pairs en 2013, il participe à Craft l'espace créateurs du salon Maison et Objet à Paris. En 2014 il présente ses oeuvres au public aixois et vend plusieurs tableaux sculptures. Conquis par les oeuvres les propriétaires du Château de Calavon lui propose une vitrine permanente ouverte à l'année dans leur grande salle de réception.

http://www.designdemandsdesire.com

http://www.antoniusdriessens.com

Nous avons voulu créer un site spécifique pour les œuvres d'art abstrait, un site qui met l'accent sur la démarche artistique et qui s'adresse plus aux amateurs d'art et aux néophytes en la matière. A l'écoute des remarques avisées de nos internautes et de nos visiteurs amateurs d'oeuvres d'arts ou acteurs dans ce domaine, nous avons décidé de créer ce site www.antoniusdriessens.com.

Pour une question technique de référencement nous devions conserver le site www.designdemandsdesire.com qui s'adresse à tous et réunit toutes les œuvres (sculptures, tableaux sculptures...) mais qui est malheureusement trop souvent identifié comme un site pourvoyeur d'idées pour la décoration voire trop « commercial » pour un site sensé présenter des œuvres d'art.


Sculptures et photos d'antonius driessens

pièce murale trompe l'oeil

Tableau sculpture 2015
"Perspective cadre 4-1"
Bois vieilli, bois carbonisé
vendu

pièce murale trompe l'oeil

Tableau sculpture 2015
"Ruban 6-4"
165x90 cm
Bois vieilli, bois brûlé
vendu


Sculpture Contre composition 2

Sculpture murale 2013
"Contre composition 2"
67 x 66 cm
Bois vieilli, bois brûlé
vendu